Covid-19 : notre réponse au Burkina Faso

PE&D_Covid_Burkina_Faso_22.05.2020Episode 4/4 : Burkina Faso

Au 18 mai, le Ministère de la Santé au Burkina Faso fait état de 796 malades et 51 décès. L’ouverture des écoles est repoussée au 2 juin. Mais dans un pays où 40% des habitants vivent en dessous du seuil de pauvreté, la survie quotidienne prime et par la force des choses, la vie reprend doucement son cours sous fond de fortes tensions politiques. Tour d’horizon de nos activités au Burkina Faso.

Sensibilisation des populations les plus vulnérables

Au Burkina Faso, notre équipe a mis l’accent sur la sensibilisation. Nous avons ainsi formé et informé les familles dans la commune de Biyéné, dans le centre ouest du pays, sur les recommandations du Ministère de la Santé et l’évolution de la pandémie. Adama, un animateur de Planète Enfants & Développement, a également incité les familles à continuer à se rendre au centre de santé en cas de maladie et pour assurer la vaccination des enfants ou le suivi des grossesses. Grâce à des réunions, limitées à 15 personnes, au coeur des villages et au porte-à-porte, 4000 habitants ont pu être sensibilisés au Covid-19, et en particulier les chefs de village à même d’informer ensuite l’ensemble des habitants. 

Distribution d’une aide financière aux assistantes maternelles récemment formées

Au Nord du Burkina Faso, dans les communes de Ouahigouya, Oula et Tangaye, les 150 femmes récemment formées au métier d’assistante maternelle se sont subitement retrouvées sans travail, les crèches ayant été fermées en raison du confinement. Pour permettre à ces femmes et à leur famille de subvenir à leurs besoins malgré la crise, nous avons mis en place un système de transfert d’argent. De Mai à Juillet 2020, ces 150 femmes recevront donc 10 000 FCFA (15€) par mois pendant 3 mois

>> En Afrique subsaharienne, l’accès à l’eau est un réel défi. Seules 48% des écoles ont accès à l’eau potable au Burkina Faso. Avec la réouverture programmée des écoles, les risques de propagation du virus augmentent. C’est pourquoi nous aimerions renforcer les dispositifs de lavage des mains dans les écoles maternelles (= les Centres d’Eveil et d’Education Préscolaire), en mettant à leur disposition notre méthode coup de pouceMémoire d’Eléphants”. 

La pandémie de Covid-19 n’a pas de frontières. La solidarité non plus ! 

Plus que jamais, chaque geste compte. #SengagerSansFrontières.

Merci !

> Notre article « Covid-19 : où en sont les pays où nous intervenons ? » (14 Mai 2020)

> Notre article « Quelles conséquences du Covid-19 sur les populations vulnérables » (10 avril 2020)

> La réponse de PE&D dans les autres pays : Episode 1 : Népal, Episode 2 : Cambodge, Episode 3 : Vietnam (Mai 2020)

22 mai 2020