REPARE, post tremblement de terre au Népal :

Retour à l’école, Protection et Accès au Revenu

Pourquoi ?

Les séismes du 25 avril et du 12 mai 2015 ont fait plus de 9 000 morts et affecté 8 millions de personnes au Népal, dans la vallée de Katmandou et plusieurs autres districts. Un grand nombre de structures ont été détruites, dont 51 écoles. La situation précaire des habitants impactés les a rendus d’autant plus vulnérables aux risques sociaux, sanitaires et à la traite.

En 2017, l’action de Planète Enfants & Développement s’est concentrée sur le district de Nuwakot, avec un soutien aux communautés sur le plan matériel mais aussi dans les registres éducatif et du développement. En effet, le district de Nuwakot, qui compte 277 471 habitants sur un territoire de 121 km2, est l’un des 14 districts qui furent les plus atteints par la catastrophe. Selon les estimations basées sur des données gouvernementales, 51 % de la population de ce district, soit environ 140 000 personnes, ont été touchées. 1 000 personnes sont mortes, 1 311 ont été blessées et 51 écoles ont été partiellement ou totalement détruites.

Comment ?

Le projet de reconstruction de deux écoles se poursuit à Balkumari et Thaprek, dans le respect des normes antisismiques. Les fondations de l’école secondaire Mangala à Thaprek ont été achevées en 2017.

Les villages étant isolés, le projet se trouve ralenti par le difficile transport des matériaux, surtout pendant la période de mousson où les routes sont impraticables. Le processus d’approbation des plans de reconstruction par les autorités, long et confus, représente aussi un défi.

La reconstruction des écoles s’accompagne d’une campagne de prévention et de gestion des risques : des sessions sur la préparation aux catastrophes naturelles et les gestes de premiers secours ont été régulièrement proposées aux parents et aux enseignants.

Des formations spécifiques aux risques liés à l’émigration et à la façon de s’en prémunir ont été organisées pour le personnel des écoles, l’association de parents d’élèves et les groupes de femmes de la communauté.

Parallèlement à la reconstruction des écoles, Planète Enfants & Développement poursuit auprès des familles sa sensibilisation à l’éducation parentale et à l’approche pédagogique centrée sur l’enfant.

Par ailleurs, des actions de prévention et de formation se sont poursuivies auprès des communautés sur les thèmes de la traite des êtres humains et de l’égalité des genres. Près de 400 personnes ont participé à des campagnes de sensibilisation organisées pendant la journée des femmes et les 16 jours de campagne contre la violence de genre.

Pour qui ?

  • 1 323 bénéficiaires parmi les communautés du village rural de Nuwakot dont 520 élèves de deux écoles et 803 femmes
  • Les élèves des 2 écoles en reconstruction
  • Suivi de 160 familles soutenues dans une activité génératrice de revenus et de 400 étudiants boursiers
  • 108 sessions organisées avec 18 groupes de femmes sur la traite et la violence de genre, l’identification des cas, les droits de l’enfant et la gestion des catastrophes

Lieu : District de Nuwakot, communautés de communes de Thaprek et Balkumari
Durée du projet : 2 ans