Népal 

Un centre social pour des filles prostituées au Népal

Protection contre les violences 2022

Un centre social pour les filles prostituées de Katmandou

La loi qui a criminalisé la prostitution en 2008 au Népal, la stigmatisation et la crise économique liée au Covid-19 plongent dans la peur, l’isolement et la grande pauvreté des dizaines de milliers de jeunes filles entraînées dans les réseaux de prostitution à Katmandou.

Partagez ce projet :

Nous soutenir :

Le contexte

Souvent victimes de violences et de discrimination, de nombreuses jeunes filles népalaises fuient leurs villages et s’installent en ville à la recherche d’une vie meilleure. Seules et vulnérables, elles sont facilement recrutées comme serveuses, chanteuses, danseuses ou masseuses.

On estime qu’entre 40 000 et 50 000 d’entre elles sont finalement poussées à accorder des faveurs sexuelles.

La prostitution est devenu un crime en 2008 au Népal avec l’adoption d’une loi qui contrôle la traite des êtres humains. Par peur d’avoir un casier judiciaire, mais aussi de la corruption de la police par le crime organisé, ces jeunes femmes n’osent ni porter plainte, ni demander de l’aide.

Déjà stigmatisées par leur profession, beaucoup de ces jeunes femmes isolées vivent en grande précarité depuis l’apparition du Covid-19.

Les établissements dits du « divertissement pour adulte » au Népal, ont fermé leurs portes pendant des mois privant de nombreuses femmes de revenus. D’autres ont perdu leur emploi, repoussant les rêves de reconversion.
C’est également un moment très difficile pour les femmes qui avaient réussi à quitter le secteur de la prostitution en lançant leur propre entreprise. La crise économique a mis fin aux activités de beaucoup d’entre elles et les menace de devoir reprendre leur ancienne activité.

Comment est utilisé votre don ?

Pour 100€ collectés par Planète Enfants & Développement, 85€ sont consacrés à notre mission sociale.

Nos projets sont évalués par des cabinets indépendants. Et nos comptes sont audités et certifiés chaque année par le cabinet KPMG.

femmes prostituées estimées à Katmandou

des femmes prostituées sont mineures

%

des femmes prostituées veulent changer de métier

Le projet

Planète Enfants & Développement souhaite soutenir son partenaire local Chhori pour informer, orienter et soutenir 125 femmes prostituées au sein d’un centre social multi-services ; mais aussi les aider à se reconvertir.

Le centre social multi-services
Le centre sera construit au cœur d’un quartier défavorisé où les établissements de prostitution sont présents. Toutes les femmes du quartier pourront ainsi s’y rendre pour bénéficier d’une écoute, d’un soutien psycho-social, de conseils en matière de santé ou encore juridique et de conseils d’orientation offerts par les travailleurs sociaux.

Des visites de sensibilisation dans les quartiers
Des travailleurs sociaux expérimentés se rendront 3 fois par semaine à la rencontre des femmes dans les quartiers pour les informer de l’existence du centre, leur prodiguer des premiers conseils, mais aussi cerner leurs besoins dans un secteur en perpétuelle évolution.

Des visites à domicile et un suivi psycho-social individuel
Les femmes qui en auront le plus besoin seront accompagnées de façon individuelle par des travailleurs sociaux. Dans le cadre d’un programme de 6 à 12 mois, à raison de 2 visites par mois, un ou une assistante sociale les écoutera, les conseillera et les orientera vers les services appropriés pour résoudre leurs difficultés (emplois, revenus, santé, violence, éducation parentale, …). 
Dans la mesure où beaucoup de femmes prostituées souffrent d’anxiété, de peur voire de paranoïa, celles qui en éprouvent le besoin recevront le soutien d’un psychologue.

Des sessions de sensibilisation et d’autonomisation
Le centre social proposera aux femmes des séances collectives d’information (sur des thèmes comme les violences sexuelles et domestiques, les relations saines de vie commune, …) et organisera des ateliers en petits groupes pour les encourager à s’exprimer : ateliers d’art-thérapie, de sensibilisation à la santé sexuelle et reproductive, de sensibilisation juridique (accès à la justice, trafic d’êtres humains, droits en tant que citoyens …)

Un programme d’orientation professionnelle
30 femmes seront sélectionnées pour une formation de 5 jours qui les fera réfléchir sur leurs compétences et leurs expériences, afin de les guider vers une réorientation professionnelle.Les bénéficiaires seront soutenues dans leur accès à la formation professionnelle et/ou aux services de crédit pour créer une micro-entreprise et quitter le secteur de la prostitution.

Une aide d’urgence au logement et un programme de reconstruction
De nombreuses jeunes filles sont jetées dehors pour ne pas avoir payé leur loyer ou parce qu’elles désiraient couper tout lien avec le secteur de la prostitution. Nous prévoyons d’accueillir 10 d’entre elles dans un refuge géré par Chhori.
Ce refuge propose aux femmes un hébergement, une assistance médicale et juridique et une aide à la reconversion professionnelle. En les engageant dans son programme de reconversion par l’artisanat, Chhori leur offre une perspective de changement de vie durable.

Autres projets :

Jeunes filles de l'ethnie Chepang qui jouent devant leur nouveau foyerNépal : Un foyer pour l’éducation des filles Chepang
Des petits à l'école maternelle au NépalNépal : L’éveil des tout-petits, une priorité

“Avec ce projet, pas à pas, à leur rythme, des femmes vont reprendre confiance en elles, prendre du recul, identifier leurs difficultés et développer des stratégies d’adaptation. Elles retrouveront leur dignité et seront prêtes à agir pour changer leur vie et celles de leurs enfants. »

Maya Verbist, Directrice Népal de Planète Enfants & Développement

Nos partenaires sur le terrain

Chhori :

ONG créée en 2013 et dédiée à l’amélioration de la vie des jeunes filles et des femmes au Népal.

centre social pour les filles prostituées

Mentions Légales

Partager ceci