Soutien des écoles communautaires de Kampot au Cambodge :

Améliorer l’accès aux services de Petite Enfance (0-6 ans)

Pourquoi ?

Le Cambodge compte aujourd’hui 15,1 millions d’habitants dont environ 11% d’enfants de 0 à 6 ans. Malgré d’importants investissements ces dernières années, la situation des enfants de moins de 6 ans au Cambodge reste très précaire. En matière d’éducation, si le ministère de l’éducation estime que 35% des enfants de 3 à 5 ans sont inscrits à des services éducatifs, les ONG du secteur estiment quant à elles qu’environ 18% seulement y accèdent régulièrement.

Avec son plan stratégique d’éducation pour 2014-2018, le Cambodge ambitionne de préscolariser 80% des enfants de moins de 5 ans contre 69 % actuellement au niveau national— un chiffre officiel qui ne reflète pas les problèmes d’assiduité, tant des enseignants que des élèves, ni le manque d’équipement.

Depuis peu, la loi de déconcentration et décentralisation donne compétences aux communes pour la mise en place du préscolaire. Cela constitue pour le pays, et pour nos projets un tournant majeur et indispensable. Toutefois, même si les communes ont la responsabilité de cet enseignement, elles en ont peu la capacité.

Comment ?

C’est pourquoi, dans la région de Kampot, au sud du pays, Planète Enfants & Développement accompagne les communes et les familles dans la création et la gestion sur le long terme de services à la petite enfance.

Début 2017, deux séminaires de trois jours ont été organisés pour former les représentants des communes à leur nouveau rôle et identifier avec eux les services qui devaient être mis en place. À la suite de quoi, 14 maternelles communautaires ont été créées et 5 services d’éducation à la parentalité mis en œuvre.

Avant d’ouvrir les classes, Planète Enfants & Développement a repéré des locaux, choisi et formé de futures institutrices dans les communautés, contribué à équiper les classes et mené une campagne de recrutement d’enfants.

La participation des familles réduit les risques de violence envers les enfants et la pérennité des services est garantie par l’implication des acteurs locaux.

Pour qui ?

  • 350 enfants de la communauté
  • 14 institutrices

Lieu : Province de Kampot
Durée du projet : 3 ans