Depuis mars 2020, Planète Enfants & Développement met tout en œuvre avec ses équipes locales et ses partenaires pour poursuivre la conduite de ses projets. Point de situation dans nos 4 pays d’intervention.

Au Burkina Faso : Le nombre de cas de Covid-19 progresse lentement,  sous réserve de la transparence des chiffres. Effectivement, peu de place dans l’actualité pour le coronavirus à l’approche des élections présidentielles en novembre. L’insécurité grandissante inquiète davantage le pays où plus d’1 million de personnes ont dû se déplacer pour fuir les violences. 

Les écoles et les crèches ont néanmoins pu ré-ouvrir suite à la crise du Covid. L’’ensemble de nos projets poursuivent leurs cours pour le moment. 

Au Vietnam : Le virus circule très peu.Les frontières restent fermées aux étrangers sauf cas exceptionnels. De ce fait, nos collaborateurs en services civiques et nos Volontaires de Solidarité Internationale (VSI) travaillent depuis la France en attendant leur départ. 

Nous travaillons avec nos équipes et partenaires à la mise en place d’activité de formation pour les éducateurs de Petite Enfance et développons notre nouveau projet  de lutte contre les violences faites aux femmes, Hy Vong.

Au Cambodge : Le nombre de personnes touchées par le virus semble assez faible. La mise en place de contrôles strictes lors de l’arrivée d’étrangers sur le sol du pays est toujours d’actualité. Les projets reprennent leur rythme avec la possibilité de rassembler des gens, la réouverture progressive des écoles…Nous avons pu organisé les portes ouvertes de notre nouvelle crèche Kidora la semaine dernière. 

Au Népal : La crise sanitaire s’intensifie avec en moyenne 3000 cas par jour dans un pays qui compte deux fois moins d’habitants que la France. Les nombreux confinements et restrictions ont fortement impacté nos projets. Nous avons mis en place des classes virtuelles pour les élèves de la Maternelle de l’Espoir à Katmandou pour pallier la fermeture des écoles . Les démarches pour la construction de l’internat pour les jeunes filles Chepang se poursuivent avec un début des travaux prévu en novembre. 

Si la situation sanitaire semble maîtrisée à ce jour au Cambodge, au Vietnam et au Burkina Faso, la Covid-19 a un impact économique et social évident. Les violences domestiques ont bondi pendant le confinement. Entre l’absence des touristes, les suppressions d’emplois qui se multiplient, le chômage augmente. Le Népal est totalement à l’arrêt.

Nous avons plus que jamais besoin de soutenir ces pays !

21 octobre 2020