Madame Hong, mère et femme active, a bénéficié de notre programme d’accompagnement familial à Ho Chi Minh Ville au Vietnam. Elle explique les changements que ce soutien a produit pour elle et ses enfants. Découvrez son témoignage.

Le 8 Mars, Journée Internationale des Droits des Femmes, est l’occasion de rappeler que nous agissons au quotidien en faveur de l’émancipation des femmes et de l’amélioration de leurs conditions de vie.

Agir auprès des mères vulnérables au Vietnam

L’accompagnement des familles est ainsi l’une de nos priorités au Vietnam pour leur permettre de résoudre leurs difficultés par elles-mêmes.

Pendant 6 à 9 mois, nos équipes de travailleurs sociaux proposent un accompagnement psycho-social aux familles vulnérables et les orientent vers les services adaptés auxquels elles ont droit mais ne le savent pas souvent (logement, santé, éducation).

Une attention toute particulière est accordée aux femmes, qui sont accompagnées dans la recherche d’un emploi et dans la gestion familiale au quotidien.

L’émancipation économique des femmes est l’une des clés de réduction de la pauvreté dans les pays en développement, et en particulier au Vietnam.

Permettre aux femmes d’accéder à l’emploi, c’est aussi permettre au foyer de disposer d’un revenu décent et donc offrir aux enfants un accès à l’éducation et aux services de santé.

Madame Hong est l’une des bénéficiaires de notre projet d’accompagnement familial à Ho Chi Minh Ville.

Auparavant sans emploi stable, mère de 3 enfants déscolarisés, souffrant de malnutrition, le suivi offert par Planète Enfants & Développement lui a ouvert de nouvelles opportunités. Elle a pu envoyer ses enfants à l’école grâce à des bourses scolaires, suivre des ateliers de nutrition pour leur proposer une alimentation équilibrée, mais aussi augmenter son chiffre d’affaires sur le marché.

Madame Hong a également appris à gérer son budget familial et est aujourd’hui plus confiante en l’avenir.

Soutenir l’émancipation des femmes et accompagner leur famille, c’est donner une chance aux enfants de grandir dans un environnement sain et protecteur.

Mars 2020