Protéger, Sensibiliser et Accompagner les femmes Chepang en faveur de leur émancipation

Contexte actuel

Les Chepangs, groupe ethnique d’origine tibéto-birmane, sont une des minorités les plus défavorisées du Népal.

Dans cette communauté très patriarcale, les femmes et les jeunes filles sont victimes de discrimination et de violences et sont majoritairement privées de leurs droits à l’éducation, à l’accès aux revenus et au budget familial. 1% seulement des femmes savent lire et écrire.

Isolées, loin de tout service de base, les femmes Chepang sont privées de toutes opportunités économiques et largement exploitées.

Notre projet

L’enjeu de ce projet est de permettre aux jeunes femmes Chepang d’accéder à l’autonomie par un meilleur accès à leurs droits – juridiques, économiques et financiers – et in fine d’améliorer leurs conditions de vie.

Il s’agit de contribuer à l’inclusion socio-économique des femmes et des jeunes filles les plus discriminées grâce à des activités économiques qui les protègent de la violence et de l’exploitation. D’assurer leur développement personnel et de leur redonner confiance.

Les travailleurs sociaux se focalisent sur :

  • l’obtention de documents administratifs officiels nécessaires pour accéder aux services de base (éducation, formation, santé, etc.)
  • La sensibilisation et l’éveil aux problématiques socioculturelles (mariages et grossesses précoces, violences et discriminations, alcoolisme, dangers des migrations et de l’exploitation)
  • Le soutien au développement d’activités génératrices de revenus et au développement de sources de nutrition – pour contrer les graves problèmes de malnutrition.
  • L’appui aux groupes d’épargnes et crédit pour favoriser l’autonomie financière et professionnelle des femmes qui le souhaitent

Nos bénéficiaires

  • 45 groupes d’une vingtaine de femmes chacun, soit environ 1000 bénéficiaires directes

Histoire de vie

Parwati Pariyar, une jeune fille de 14 ans, allait se marier lorsqu’un travailleur social a organisé une session d’information dans une école sur le mariage précoce et ses conséquences.

Après discussion avec les parents et la jeune fille, il a été convenu que le projet de mariage serait annulé. Aujourd’hui, Parwati vit avec ses parents. Le travailleur social la rencontre régulièrement avec sa famille et leur fournit des informations sur l’importance de l’éducation, l’importance d’obtenir des papiers et sur les conséquences d’un mariage précoce.

District de Dhading, Katmandou, Népal
Mars 2017 – Février 2020

Logo d'une poignée de mains représentant la collaboration de Planète Enfants & Développement avec des partenaires locauxNos partenaires

  • Partenaire local :

Prayas Nepal – ONG népalaise qui travaille dans le district de Dhading depuis 2001 et qui vise à autonomiser et à sensibiliser les populations les plus marginalisées du district (particulièrement les Dalits, Chepangs, les femmes et les enfants).

  • Partenaire financier :

Fondation Insolites Bâtisseurs – Philippe Romero