Accompagnement des familles

Dans tous les pays où nous travaillons, les zones urbaines sont en pleine expansion. L’exode rural dû à la pression démographique et aux changements climatiques amène de nombreuses familles dans les grandes villes, avec l’espoir d’un travail et de meilleures conditions de vie. Cependant, sans connaissance de leur nouvel environnement, discriminées, sans aucune confiance en elles, les familles n’accèdent pas aux services, trouvent au mieux un emploi très précaire et restent finalement en situation de survie.

Les projets d’Accompagnement Familial ont pour but d’améliorer durablement les conditions de vie des populations très vulnérables en zone urbaine. La méthode, conçue initialement par l’ONG Inter Aide, est très novatrice dans le domaine du développement. Non sectorielle, elle consiste à apporter aux familles informations et accompagnement psychosocial pour les aider à résoudre leurs difficultés par elles-mêmes. Sans aucune aide matériel, l’Accompagnement Familial créé un pont entre les familles et les services publics et privés auxquels elles peuvent s’adresser selon leurs besoins.

L’efficacité du programme est liée à deux facteurs clés de succès :
⇒ la bonne collaboration avec les autorités locales et les acteurs locaux du secteur social d’une part,
⇒ l’implication totale des familles dans leur reconstruction d’autre part.

Les familles vulnérables sont repérées par les travailleurs sociaux lors de visite de quartiers ou lors de leur passage en permanence sociale. Quand un projet a démarré, le bouche à oreille est aussi un moyen très efficace pour faire venir les familles ou pour les identifier.

Après une demande d’accompagnement formulée par la famille, le travail est fait à son domicile par untravailleur social, qui fixe avec elle les objectifs à atteindre et lui offre un soutien intensif  sur une durée d’environ six mois pour mettre en place des solutions concrètes et durables. L’Accompagnement Familial est tourné vers la famille en tant qu’unité, mais le contrat d’engagement est seulement signé avec l’un des membres de la famille (le plus souvent avec la mère).

L’équipe s’appuie sur un réseau d’acteurs publics et privés tissé depuis le début du projet pour améliorer la qualité de l’accueil et du service dans les zones d’intervention. Des permanences sociales assurent quotidiennement un service d’accueil et d’information qui profite également aux familles de ces quartiers qui ne sont pas suivies à domicile. Les travailleurs sociaux organisent également des activités collectives au sein des permanences sociales : groupes de paroles, sensibilisation sur des thématiques qui touchent les familles au quotidien, activités parents-enfants, rencontres avec des professionnels de la santé, etc.

Grâce au soutien des travailleurs sociaux, les familles prennent confiance en elles, améliorent leurs conditions de vie et retrouvent leur dignité.

Afin d’ancrer davantage l’aide sociale dans les quartiers, Planète Enfants & Développement a formé des membres clés de la communauté pour être volontaires Accompagnement Familial, c’est-à-dire des « personnes ressources » qui se destinent à informer et conseiller la communauté et les familles en difficulté. Leur engagement renforce ainsi le tissu social du quartier et le rend plus solidaire.

Au Népal, suite au tremblement de terre de 2015, les installations et les écoles ont été détruites. La situation précaire des habitants les a rendus d’autant plus vulnérables aux risques sociaux, sanitaires et à la traite. Planète Enfants & Développement a donc mis en place un programme visant à protéger et à accueillir les enfants dans les zones sécurisées. Tout d’abord, pour apporter une aide psychologique aux habitants ; puis protéger les enfants grâce à des zones temporaires d’accueil et des écoles temporaires ; et enfin, soutenir financièrement les familles en les aidant à recouvrer leurs moyens de production.

L’accompagnement familial en bref

Objectifs :
– Rendre les familles confiantes et autonomes
– Donner l’accès aux services de base : éducation –  santé – emploi – protection sociale – administratif
– Renforcer le tissu social local

Les 5 étapes de l’Accompagnement familial :
1. Identification des familles les plus vulnérables,
2. Demande d’accompagnement par les familles,
3. Synthèse des différentes difficultés auxquelles se heurte la famille,
4. Définition des objectifs,
5. Accompagnement psychosocial et suivi de l’atteinte des objectifs par un travailleur social.

« L’accompagnement familial nous aide à être plus solides sur nos pieds. »
Une mère vietnamienne ayant bénéficié d’un accompagnement

Résultats 2015 :

938 familles suivies dans les 4 pays
88% d’entre elles ont résolu au moins un des problèmes identifiés
470 prestataires de services impliqués dans le projet
2 500 personnes reçues dans les permanences sociales
27 travailleurs sociaux

Mère qui joue avec son enfant

Accompagnement Familial, Burkina Faso

Améliorer le bien-être social des familles défavorisées à Ouagadougou

Vietnam Accompagnement Familial

Accompagnement Familial, Vietnam

Améliorer durablement les conditions des vies des familles

migrants-climatiques-vêtements-maisons-en-tole

Aide aux migrants climatiques, Cambodge

Pour que les familles et leurs enfants soient protégés et logés dignement

mère et son enfant

STOP aux violences faites aux femmes, Cambodge

Pour prévenir, redonner confiance et retrouver sa dignité