CREATION DU METIER D’ASSISTANTE MATERNELLE AU BURKINA FASO

Une opportunité pour les femmes et les enfants

Contexte actuel

Au Burkina Faso, comme dans nos autres pays d’intervention, les sociétés changent. 

Les femmes travaillent à l’extérieur du foyer, les familles sont plus éclatées, les modèles traditionnels sont questionnés. Les parents ont des ambitions pour leurs enfants. Nous observons une demande de plus en plus importante de modes de garde professionnels pour les tout-petits

Le Burkina Faso a adopté récemment des textes de loi pour encadrer l’éveil et l’éducation des enfants de 3 à 36 mois. Mais dans les faits, la première crèche publique est en cours de construction, et il n’existait pas, jusqu’à peu, de formation professionnelle spécifique pour les assistantes maternelles par exemple. 

Dans le Yatenga, province pauvre du Nord du pays, le chômage dont les femmes sont les premières victimes, atteint 60%. L’insécurité dans cette zone, avec la menace terroriste, ne favorise pas non plus l’émancipation des jeunes filles et des mères.

Notre projet

Assistante_Maternelle_Burkina_Faso

Pour Planète Enfants & Développement, agir pour les tout-petits est une priorité pour lutter contre les inégalités dès le plus jeune âge

Pour répondre à la demande de garde d’enfants, pour assurer la sécurité, la santé et le bon développement des enfants de moins de 3 ans, mais aussi pour donner une opportunité aux femmes de se former, d’entreprendre et d’avoir un emploi qualifié, nous avons créé une filière de formation diplômante pour assistantes maternelles en partenariat avec trois associations locales : l’APEJEF, l’AFEDEB et l’AGB. 

Ce projet comprend plusieurs volets : 

  • Elaboration et validation de référentiels-métiers avec des experts techniques du Ministère en charge de l’Action Sociale, de l’Institut National de Formation des Travailleurs Sociaux (INFTS) et du Ministère  de la Jeunesse et la Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes.
  • Modules de formation au métier d’assistante maternelle conçus par un binôme d’experts de l’institut FormInnov (Elodie BLIN) en France et de l’INFTS au Burkina Faso (Serge BAZIE) et validés par un comité scientifique. Au total 11 modules ont été créés notamment sur l’aménagement et l’équipement de crèches pour créer un espace sain et sécurisé, prendre soin des enfants, et développer des activités par le jeu adaptées à leur âge.
  • Elaboration de 4 modules de formation à l’entrepreneuriat et au salariat en partenariat avec Entrepreneurs Du Monde et un expert technique du Ministère de la Jeunesse et la Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes.
  • Formation d’un pool de formateurs composés de techniciens des Ministères en charge de l’Action Sociale et de la Jeunesse.

Notre objectif est que les 159 femmes formées obtiennent un diplôme reconnu par l’Etat de niveau « Certificat de Qualification de Base » (CQB). Elles pourront alors monter à domicile, en tant qu’auto-entrepreneuses, une mini-crèche pouvant accueillir 2 à 4 enfants ou intégrer plus facilement des crèches existantes.

En parallèle, nous accompagnons une association locale, l’Association des Gardes-Bébés (AGB), pour améliorer l’aménagement, la pédagogie et la gestion de sa crèche privée qui accueille aujourd’hui 15 enfants et dont les bénéficiaires sont pour la plupart des filles-mères qui vont à l’école. Cette crèche à vocation sociale dite d’application, sera l’occasion de mettre en avant les bénéfices d’une approche adaptée et professionnelle auprès des touts-petits.

Nos bénéficiaires

  • 159 femmes sélectionnées pour suivre les premières sessions de formation organisées dans la commune de Ouahigouya du 9 décembre 2019 au 1er février 2020

→ 159 femmes sans qualification formées au métier d’assistante maternelle.

  • 120 femmes en stage pratique (60 nouvelles apprenantes + 60 en activité).

En savoir plus

Icone_Lieu
Ouahigouya, communes rurales de Oula et Tangaye, Province du Yatenga, Burkina Faso
Icone_Temps
Depuis Octobre 2018

Logo d'une poignée de mains représentant la collaboration de Planète Enfants & Développement avec des partenaires locaux

Nos partenaires

  • Partenaires locaux :

Association pour la Promotion de l’Education des Jeunes Enfants au Faso (APEJEF)

Association des Gardes Bébés (AGB)

Association Féminine pour le Développement du Burkina (AFEDEB)

Institut National de Formation en Travail Social (INTS)

Direction du Développement de l’Enfant

Directions Provinciales et Régionale du Nord du Ministère en charge de l’Action Sociale

Direction régionale de la Jeunesse et l’Entrepreneuriat des Jeunes du Nord

Conseil Régional du Nord

Mairies des communes de Ouahigouya, Oula et Tangaye

Coordination Départementale des Femmes. 

  • Partenaires financiers :

Union Européenne

Expertise France

Fondation Solidarité Société Générale