Luttons contre les violences envers les femmes à Hanoï et Hô Chi Minh Ville

Pourquoi s’impliquer dans la lutte contre les violences de genres au Vietnam ?

Au Vietnam, 58% des femmes mariées ont subi une forme de violence physique, sexuelle et/ou émotionnelle à un moment de leur vie par leur partenaire intime[1].

La société vietnamienne reste patriarcale et les traditions continuent à structurer fortement les relations entre femmes et hommes. Le gouvernement vietnamien a élaboré des politiques pour promouvoir l’égalité des sexes et mettre fin à la violence, notamment dans sa stratégie nationale de développement de la jeunesse 2011-2020. L’objectif : 70% des jeunes sont conscients de l’égalité des genres.
Toutefois, la mise en œuvre efficiente des lois nécessite des moyens et des efforts supplémentaires.

Les autorités locales restent peu sensibles au sujet, le nombre de travailleurs sociaux et de structures de prise en charge est insuffisant : il existe seulement 2 refuges dédiés aux femmes victimes de violence à l’échelle nationale.

Enfin, une étude menée par Planète Enfants & Développement dans 3 districts de la ville d’Hô Chi Minh en 2018 révèle que les femmes ont conscience du danger et de l’illégalité de ces violences, mais qu’elles préfèrent ne pas en parler à l’extérieur.

[1] En 2010, l’Office Général des Statistiques du Vietnam publie la première et seule étude au niveau nationale sur les violences domestiques.

Comment faire face aux violences de genre dans la société vietnamienne ?

Face à ce constat, Planète Enfants & Développement, en collaboration avec l’ONG Batik International, lance en 2019 le projet Hy Vong (“espoir” en vietnamien) pour lutter contre les violences faites aux femmes.

Les premiers objectifs de ce projet sont de favoriser la prise de conscience du problème par les communautés et les autorités, libérer la parole, identifier et prendre en charge des femmes victimes et coordonner les différents acteurs sociaux.

Notre réponse concrète est à trois niveaux :

    1. Création de clubs étudiants dans 6 universités à Hanoï et HCMV pour sensibiliser la jeunesse vietnamienne sur les questions d’égalité et de violences de genre.
    2. Création d’un Comité local dans chacun des 3 districts d’intervention de lutte contre les violences pour coordonner les acteurs et les services sociaux.
    3. Formation des travailleurs sociaux et amélioration des conditions d’accueil des victimes.

Nous avons déjà conçu un kit d’outils méthodologiques, en partenariat avec un psychiatre, pour évaluer la résilience des femmes après une période de prise en charge.

Nos bénéficiaires

  • Des femmes et hommes victimes de violence
  • Les autorités locales et les professionnels sociaux
  • La jeunesse universitaire et la société civile vietnamienne
Hanoï – Hô Chi Minh Ville
Juillet 2019 – Juin 2022

Logo d'une poignée de mains représentant la collaboration de Planète Enfants & Développement avec des partenaires locauxNos partenaires locaux 

  • CSAGA – Le Centre d’Etudes et des Sciences Appliquées au Genre – à la Famille – aux Femmes et aux Adolescents est ONG vietnamienne dédiée à la promotion des droits des femmes et des enfants en situation de vulnérabilité, ainsi qu’au soutien aux victimes de violence. Les projets en cours de l’organisation se concentrent principalement sur la prévention, le soutien, l’empowerment socio-économique et le plaidoyer sur les questions de violence liées au genre.
  • Centre d’appui aux initiatives de développement des communautés (SCDI) – ONG vietnamienne créée en 2010 qui met en œuvre des projets de soutien aux populations les plus marginalisées (malades du SIDA, travailleuses du sexe et leurs enfants, consommateurs de drogues, etc.) avec des réseaux de volontaires dans les communautés (plus de 150 groupes de volontaires).
  • Union des Femmes Vietnam – Organisation socio-politique qui milite pour le développement des femmes et pour l’égalité des genres. Elle accompagne des femmes de tous milieux et participe à l’élaboration et la mise en œuvre de lois au Vietnam.
  • BATIK International  – ONG française qui développe des projets d’intégration socio-économique de personnes vulnérables, principalement des femmes, en France et à l’international. Cette organisation s’est fondée une solide expertise sur les questions de genre. Présente au Vietnam depuis 2008, BATIK Int. met en œuvre un projet nommé Phu Nu dans les zones industrielles d’Hanoï afin d’améliorer les conditions de vie et de travail des ouvrières migrantes des campagnes vers ces zones.