La lecture pour les enfants des bidonvilles de Phnom Penh avec le biblio Tuk Tuk

26 Nov, 2021

Un bibliothécaire de notre association partenaire SIPAR est parti cette semaine à la rencontre des enfants et familles que nous soutenons dans les bidonvilles de Phnom Penh, au volant de son Tuk Tuk. Il s’agissait de la première d’une longue série de tournées prévues dans ces quartiers précaires jusqu’en 2024 pour offrir aux enfants des animations et des activités éducatives autour de la lecture.

Le biblio Tuk Tuk, un trois roues motorisé, a vu le jour en 2020 pour atteindre les habitants de sept bidonvilles de Phnom Penh, peu accessibles en camionnette. Développé par l’association SIPAR, en partenariat avec Planète Enfants & Développement et deux autres organisations, il a commencé ses tournées cette semaine.

Chargé de livres et de jeux, le bibliothécaire et son assistant partent à la rencontre des enfants et leurs familles. Ils s’installent dans un lieu abrité (un centre social par exemple) et réunissent 15 à 30 enfants pour une animation d’1h30 à 2h autour de la lecture.

Après avoir accueilli les enfants autour d’un jeu collectif ou d’une comptine, le bibliothécaire leur lit une histoire puis les fait participer en leur posant des questions. Les enfants peuvent aussi consulter des livres mis à leur disposition pour un temps de lecture libre, seuls ou en groupe. Ils peuvent aussi emprunter 2 à 3 livres pendant une semaine. La fin de la séance est consacrée à des activités éducatives diverses : puzzles, dessins, coloriage, origami, petites expériences scientifiques…

Animation lecture pour enfants des bidonvilles de Phnom Penh

Etant donné le retard pris par les enfants dû à la fermeture des écoles en 2020 et depuis mars 2021, cette bibliothèque mobile a aussi pour objectif de pallier le manque de stimulation éducative des derniers mois. C’est pourquoi le bibliothécaire propose aussi des jeux aux enfants du primaire, autour de la maîtrise du khmer et des mathématiques (loto, jeu de calcul mental, memory…) et par l’utilisation d’applications numériques dédiées.

Une à deux fois par mois, il propose des activités plus spécifiques et ludiques autour de la santé, la nutrition, l’hygiène et l’environnement.

Les enfants sont inscrits et suivis personnellement dans la mesure du possible afin de mesurer leurs progrès mais sans pression pour ne pas perdre le plaisir de lire et d’apprendre.

> La tournée du biblio Tuk Tuk s’inscrit dans le cadre du projet de soutien des enfants et des familles dans les quartiers précaires de Phnom Penh (Hali).

3 questions à Khem Thann, Coordinateur de l’unité de bibliothèques mobiles de SIPAR depuis 2018

Quel est ton rôle au sein de l’association SIPAR ?
SIPAR existe depuis 1991 au Cambodge. Notre mission est de rendre les livres accessibles à tous. Pour ce faire, nous travaillons dans les communautés rurales pauvres. Avec le projet HaLI, nous sommes maintenant aussi dans la banlieue de Phnom Penh. Nous nous efforçons de développer les habitudes de lecture auprès des enfants de la crèche à la terminale !
Notre programme de bibliothèques mobiles a commencé en 2000. Je coordonne 13 bibliothèques mobiles, 9 vans, 1 bibliothèque bateau et nous avions 3 biblio motos mais nous les avons converties en biblio Tuktuk car elles sont plus adaptées à la route.

Quelles sont vos ambitions pour les enfants et le pays ?
La plupart des Cambodgiens ont perdu l’habitude de lire. Même si notre pays est en développement, il est difficile de trouver des livres, en particulier dans les zones enclavées, et encore plus à des prix abordables. Sans compter que l’on trouve souvent des fautes dans les livres disponibles sur le marché.
Au travers de nos bibliothèques mobiles nous espérons offrir aux enfants les plus pauvres un accès à une offre diversifiée de livres de qualité [SIPAR a publié 220 titres d’ouvrages en khmer depuis 2000]. Sans l’intervention d’ONG comme la nôtre, les enfants trouveraient toujours les mêmes vieux livres et se lasseraient.
On sait pourtant que plus les enfants lisent, plus ils augmentent leurs connaissances et ont par conséquent un meilleur taux de réussite dans le cursus scolaire.

Dans le contexte actuel, ces tournées et ce partenariat avec Planète Enfants & Développement prennent-ils encore plus de sens ?
Dans le contexte sanitaire du Covid-19, des confinements et fermetures d’école, l’ensemble des bibliothèques mobiles ont continué de circuler. Nous nous sommes adaptés aux besoins en convertissant nos bibliothèques mobiles en écoles mobiles, un moyen de lutter contre le décrochage scolaire et garder une continuité dans l’apprentissage. Nos biblio Van et Tuk Tuk ont également fait du porte à porte pour apporter des livres aux enfants des familles les plus vulnérables. Sipar a aussi formé des volontaires communautaires au soutien scolaire.

Avec son partenariat avec Planète Enfants & Développement, SIPAR souhaite poursuivre son objectif de développer les habitudes de lecture chez les enfants, mais aussi sensibiliser les enfants et les adultes à l’hygiène et à l’environnement, pour participer à améliorer leurs conditions de vie et à mieux vivre ensemble.

Khem Thann

Coordinateur de l'unité de bibliothèques mobiles, SIPAR

Our other news :