Planète Enfants & Développement participait le 8 octobre dernier à un Forum social pour soutenir les victimes de violences liées au genre, accueillies dans les cliniques et les hôpitaux de santé pendant la pandémie COVID-19 au Vietnam. Ce forum qui a rassemblé une centaine de participants était l’occasion de revenir sur la création d’une unité d’accueil multidisciplinaire au sein de l’hôpital à Hô Chi Minh Ville.

Organisé par ONU Femmes, le Département du travail, des invalides et des affaires sociales (DOLISA), Women Academy et Planète Enfants & Développement, le forum a rassemblé des administrateurs d’hôpitaux, des travailleurs sociaux, des membres ministériels et associations. L’objectif de ce forum était notamment de promouvoir un nouveau modèle de centre d’accueil à guichet unique pour aider les survivant.e.s de violences de genre à Ho Chi Minh Ville.

  • Qu’est qu’un centre d’accueil à guichet unique ?

Composé d’une équipe d’experts complémentaires, un centre d’accueil à guichet unique permet de fournir une aide globale aux victimes de toutes sortes de violences : des soins de santé physiques et mentaux, à l’assistance juridique, en passant par des services de rétablissement et réhabilitation. 

Le centre pourra également s’attaquer aux causes sous-jacentes de ces violences de genre dans les familles, telles que la pauvreté, les problèmes d’emplois liés au manque de compétences professionnelles… Ce type de centre est déjà mis en place avec succès en Thaïlande et aux Philippines depuis 2007. 

  • Pourquoi installer le centre dans un hôpital ?

Lorsqu’elles se rendent à l’hôpital pour se faire soigner, les victimes de violences peuvent alors rencontrer un travail social qui les accompagnera plus globalement en fonction de leur histoire. Cette démarche est plus facile que d’aller dans un refuge traditionnel qui peut être stigmatisant et moins facile d’accès. 

  • Qu’est-ce qui a poussé à vouloir mettre en place ce modèle de centre ?

Les violences liées au genre et notamment envers les femmes, déjà banalisées au Vietnam, ont explosé au printemps en pleine crise de Covid-19. En parallèle, l’accès aux refuges devenait de plus en plus difficile à cause du confinement et des subventions qui diminuent. Il était d’urgent d’apporter une réponse aux victimes. La ville d’Ho Chi Minh attend désormais la validation officielle pour débuter les travaux. Planète Enfants & Développement contribuera au financement des travaux et du matériel.

Ce centre de soutien aux victimes de violences liées au genre entre dans le cadre plus global de notre nouveau projet Hy-Vong au Vietnam. Ce projet, en partenariat avec 3 autres organisations, veut apporter une réponse efficace au problème des violence basées sur le genre à Hanoi et Ho Chi Minh Ville au Vietnam à travers quatre volets : 

  • la prévention en impliquant les jeunes en collaboration avec des universités, 
  • la protection des victimes
  • le renforcement des capacités de la société civile
  • l’évolution et la meilleure application des lois (plaidoyer) 

> En savoir plus sur Hy Vong : consultez la fiche projet

19 octobre 2020