Témoignage_Mme_L_Vietnam_Accompagnement_FamilialMadame L et ses enfants, victimes d’un mari et père violent, ont trouvé du soutien auprès de Planète Enfants & Développement et de ses partenaires au Vietnam. Profitons de la Journée Internationale des Familles pour mettre en lumière leur courage, leur volonté et l’engagement de nos travailleurs sociaux auprès des familles en difficultés. 

L’histoire de Madame L et de ses enfants

Madame L a 46 ans. Elle a grandi à Ho Chi Minh Ville au Vietnam, dans des conditions difficiles. Son mari, chauffeur de taxi, l’a quittée sans donner de nouvelles pendant près de 9 ans, la laissant seule avec 3 enfants qui ont maintenant 11, 13 et 16 ans… En raison de ses croyances religieuses, elle n’a pas cherché à divorcer. 

Très courageuse, elle s’est démenée pour élever au mieux ses enfants tout en travaillant. Elle vendait des nouilles dans la rue en bas de chez elle mais elle n’avait pas beaucoup de clients. Elle a finalement vendu leur maison pour s’en sortir et rembourser les dettes de son mari. Un jour, il s’est décidé à rentrer à la maison, de temps en temps… C’est alors qu’il est devenu violent envers elle mais aussi les enfants.  S’en était trop. Madame L a pris son courage à deux mains pour prévenir les autorités : son mari avait déjà fui, mais désormais elle n’était plus seule.

L’Accompagnement Familial proposé par les travailleurs sociaux

Alertés par la situation de la famille, nos travailleurs sociaux ont réalisé plusieurs visites de suivi à domicile. Rapidement, nous avons relevé les angoisses de cette mère et de ces enfants.  Ils avaient peur de rester seuls à la maison, de croiser leur père qui les avait déjà frappés en pleine rue. Nous les avons écouté, rassuré et avons mis en relation Madame L avec le SCDI, une association locale partenaire et avec les autorités locales (l’Union des Femmes du quartier) pour qu’ils traitent particulièrement ce problème de violence. Ils ont cherché à rencontrer le mari sans succès et ont mis un dispositif d’alerte, d’entraide et de protection dans le quartier en cas de récidive afin d’éviter que Madame L et ses enfants ne subissent de nouvelles violences. 

Grâce à  un suivi psychologique régulier, Madame L et ses enfants qui ont aujourd’hui l’esprit plus tranquille. 

Grâce aux conseils prodigués par les travailleurs sociaux et les associations partenaires, Madame L s’est reconvertie dans la couture pour compléter ses revenus. Ce n’était tout de même pas suffisant pour payer les frais d’école de ses 3 enfants.

Nous l’avons alors orientée vers les associations Enfance Espoir Vietnam et TFCF qui leur distribuent des colis alimentaires et des bourses scolaires

Madame L et ses enfants sont aujourd’hui beaucoup plus heureux et redoublent d’efforts pour surmonter leurs difficultés et aller de l’avant

La méthode de l’Accompagnement Familial 

La méthode de l’Accompagnement Familial consiste à apporter aux familles des informations et un accompagnement psycho-social pour les aider à résoudre leurs difficultés par elles-mêmes

Au cours des 6 mois de suivi, les travailleurs sociaux ne délivrent aucune aide matérielle mais mettent en lien les familles avec les services sociaux les plus adaptés aux problèmes rencontrés. 

Grâce au soutien des travailleurs sociaux, les familles prennent confiance en elles, améliorent leurs conditions de vie et retrouvent leur dignité

En parallèle du suivi des familles qui en ont exprimé la demande, des permanences sociales sont mises à disposition dans les centres sociaux et proposent conseil et soutien aux familles du quartier, même si elles ne sont pas bénéficiaires du programme. 

Le programme se révèle très efficace pour 2 raisons : la bonne collaboration avec les acteurs locaux sur place et l’implication des familles dans leur reconstruction. 

Le mot d’ordre de l’Accompagnement Familial ce n’est pas “faire à la place de”, mais “faire avec”. 

Pour aller plus loin :

15 Mai 2020