Etude_PE&D_Femmes_NepalPlanète Enfants & Développement lance une étude avec le F3E pour mesurer les effets des actions menées en faveur de la protection et de l’émancipation des femmes au Népal depuis 2015. Les comportements des femmes et des hommes que nous avons accompagnés ont-ils changé ? Leur vie s’est-elle améliorée ? Evaluer l’impact des activités menées nous aidera à améliorer nos pratiques sur les projets en cours et à venir en faveur de l’égalité de genre. L’étude doit débuter dès que les rencontres, à ce jour restreintes en raison du Covid-19, seront de nouveau possibles au Népal. 

Les questions qui nous préoccupent

L’étude va être réalisée dans le district de Dhading et à Katmandou. Deux consultants, une femme népalaise et un homme français, interrogeront à la fois des bénéficiaires du projet, femmes et hommes, mais également les partenaires locaux, Prayas et Child Nepal, ou encore des membres des autorités locales qui doivent à terme se saisirent des problématiques liées aux violences de genre. 

Nous allons nous attacher particulièrement à comprendre : 

  • si les violences faites aux femmes ont diminué 
  • si les femmes ont gagné en autonomie sur un plan économique et financier
  • si les filles et les femmes accèdent désormais plus facilement aux services de santé et d’éducation 
  • si les actions menées avec les hommes ont eu des effets bénéfiques sur le long terme 
  • si l’on constate finalement d’autres effets imprévus, voire négatifs 

L’étude s’intéressera donc, par exemple aux changements intervenus dans la répartition des tâches domestiques dans les couples ; aux prises de décision budgétaire au sein du foyer ou encore au nombre de mariages précoces. En 2016, avant la mise en place de nos activités, les filles de l’ethnie Chepang se mariaient en moyenne à l’âge de 16 ans mais certaines étaient mariées dès leurs 9 ans. 

L’étude analysera également le degré d’émancipation acquis par les femmes et les comportements plus égalitaires adoptés par les hommes.

Pourquoi une étude ? 

Depuis 2015, l’équipe de Planète Enfants & Développement au Népal supervise un programme de lutte contre les violences faites aux femmes. Ce programme vise particulièrement l’ethnie Chepang, l’une des plus marginalisées du pays, qui vit à Dhading en zone rurale, mais aussi de nombreuses femmes du secteur dit des “loisirs” (bars, salons de massages…), victimes d’exploitation sexuelle à Katmandou, la capitale. 

Ce programme s’intéresse à l’ensemble des sphères de la vie quotidienne qui véhiculent des stéréotypes et des inégalités entre les femmes et les hommes et qui représentent un frein à l’émancipation des femmes : l’éducation des jeunes filles, la sensibilisation des hommes sur le sujet de la violence domestique, l’accompagnement psycho-social de femmes qui en sont victimes ou encore la formation des femmes sur la gestion d’un budget familial et la création d’entreprises.

En 2018, 77% de nos bénéficiaires étaient des femmes et des filles. Nous avons à coeur de réaliser cette étude après 5 années d’activités en faveur de leur émancipation pour évaluer les succès et les échecs du projet, observer les changements de comportement sur le long terme et compléter notre expertise sur ce sujet. 

Pour aller plus loin :

12 Mai 2020