Biibop : 3 questions à Rosine Arzoumpoko KIEMA, co-fondatrice et directrice commerciale

burkina_biibop_rosine_440pxComment se porte la jeune marque de matériel éducatif Biibop ?
Notre entreprise sociale a vu officiellement le jour en mai dernier et une dizaine d’écoles maternelles de Ouagadougou nous font déjà confiance. Les commandes tombent, c’est motivant. Les enfants mais aussi les parents et les professionnels de la Petite Enfance font un très bon accueil à nos produits.

Qui travaille actuellement sur les jeux et jouets ?
Biibop est une marque 100 % burkinabé. 5 artisans locaux travaillent dans notre atelier du quartier de Pissy à Ouagadougou : un menuisier, un peintre, deux couturières et un dessinateur/découpeur de calebasse. Nous collaborons aussi avec Kogl Zakaa, un collectif de 5 femmes qui réalisent les dînettes en crochet et avec l’Association Zoodo pour la Promotion de la Femme qui fabrique les tissus faso danfani.

Quelles sont les prochaines étapes pour Biibop ?
Améliorer la qualité de nos 24 produits bien sûr et standardiser la production selon notre charte de fabrication. Nous souhaitons aussi concevoir une nouvelle collection en 2020. Dès que possible, nous diminuerons nos prix de vente pour les écoles, afin qu’un maximum d’entre elles puissent proposer du matériel éducatif de qualité aux enfants. Aujourd’hui, Biibop rencontre les écoles, les professionnels, les familles dans son show- room, lors de ventes éphémères ou d’évènements à Ougadougou. Demain, nous voulons nous développer plus largement dans le pays !

www.jouer-biibop.com

BiiBop développe et commercialise une marque de matériel et de jouets éducatifs engagée pour l’avenir des enfants de moins de 6 ans au Burkina Faso. BiiBop permet aux écoles maternelles et aux familles d’avoir, à un prix accessible, du matériel éducatif de qualité pour encourager les apprentissages à travers le jeu. Cette entreprise sociale et solidaire vient en aide aux professionnels de la petite enfance dans l’exercice de leur métier, contribue à l’amélioration des pratiques pédagogiques et travaille à favoriser l’égalité entre les filles et les garçons.

Novembre 2019