Nous actionnons de multiples leviers pour offrir de meilleures conditions de vie aux enfants : aider les familles à affronter leurs difficultés, améliorer l’accès aux soins et à l’éducation, mettre l’accent sur le développement de la petite enfance. Mais la protection contre les violences, en plus d’être un devoir d’assistance, est également un axe indispensable au développement de l’enfant.

Thao, mère célibataire de 20 ans, se forme à la manucure pour augmenter son revenu et mieux nourrir son enfants

Thao, mère célibataire de 20 ans, se forme à la manucure pour augmenter son revenu et mieux nourrir son enfant

Les violences subies par un enfant ne s’effacent pas en grandissant, au contraire. Chaque violence est un traumatisme qui impacte non seulement le bien-être immédiat de l’enfant, mais également sa capacité à être heureux, épanoui et autonome dans le futur. Dans les pays où nous intervenons, la violence envers les enfants est très présente et les acteurs de la protection de l’enfance manquent de moyens pour la combattre. La violence contre les femmes, également importante, prive ces dernières de leur capacité à protéger leurs enfants.

Notre stratégie pour lutter contre les violences envers les femmes et les enfants est de construire des mécanismes locaux de protection et de prévention durables qui impliquent la famille, la communauté et les services sociaux. Elle se décline en 4 objectifs principaux :

  • Protéger les groupes les plus vulnérables et soutenir les victimes
  • Renforcer l’autonomie et les capacités des femmes et des jeunes filles, à exercer leurs droits et à être autonomes financièrement
  • Lutter pour l’égalité homme-femme dans les communautés en sensibilisant les femmes comme les hommes, et initier un changement comportemental
  • Améliorer l’accès aux services de protection de l’enfance et leur qualité des services

enfants cibles violences encadre

La lutte contre les violences faites aux enfants est l’un des piliers du développement.
Elle permet de rompre le cercle vicieux de la pauvreté par :
– La réduction de la détresse physique et psychologique
– L’épanouissement et le développement intellectuel des enfants
– L’autonomie et la confiance à l’âge adulte
– Le soin donné à ses propres enfants