3 ans après le séisme, le Népal se reconstruit peu à peu

By 25 avril 2018Actualités

nepal 3 ans apresIl y a 3 ans jour pour jour, le Népal était touché par une terrible tragédie : un tremblement de terre d’une magnitude de 7,8 affectant 8 millions de népalais et faisant près de 9000 victimes dans la vallée de Katmandou et plusieurs districts avoisinants.

Dans le district de Nuwakot, où nous nous sommes immédiatement mobilisés, les séismes du 25 avril et du 12 mai 2015 ont affecté plus de la moitié de la population et détruit partiellement ou complètement 51 écoles. Avec l’aide de nos partenaires locaux et grâce à de nombreux dons, notre priorité a été de garantir la sécurité des enfants en créant des espaces scolaires provisoires, en renforçant les méthodes pédagogiques et en identifiant les victimes de violence et d’exploitation.

Après 3 années de reconstruction, le pays panse peu à peu ses plaies. Les chiffres issus de la NRA, l’autorité en charge de la reconstruction du pays, laissent entrevoir le chemin qu’il reste encore à parcourir. Sur les 767 705 maisons individuelles détruites, seules 137 486 ont été reconstruites, soit 18% d’entre elles. Sur les 7553 écoles touchées, 3157 ont été reconstruites ces trois dernières années, soit moins de la moitié (42%).

L’avancée de la reconstruction peut paraître lente, mais elle doit être mise en perspective avec la réalité du terrain. L’énorme besoin en matériaux et en main d’œuvre, les difficultés d’accès aux chantiers, les inondations, ont énormément ralenti le travail des associations.

De plus, le pays a adopté une nouvelle constitution en 2015, faisant du Népal un état fédéral, ce qui a décalé la délivrance des permis de construire. D’autres acteurs investis dans le processus de reconstruction du Népal ont fait le choix de passer outre les autorisations mais nous avons à cœur de suivre les lignes directrices mises en place par les autorités. Notre collaboration avec les autorités politiques locales est en effet un facteur déterminant pour la pérennité de nos actions.

Depuis les dernières élections de 2017, le retour d’une certaine stabilité politique a permis de relancer la machine administrative et les chantiers ont pu commencer.nepal carte

Ainsi, et après quelques mois de construction, les écoles des villages de Bal Kumari et de Thaprek sortent peu à peu de terre et la fin du chantier est prévue pour fin juin 2018.  Les écoliers pourront ainsi bientôt reprendre le chemin de l’école en toute sécurité et profiter de matériels pédagogiques adaptés à leurs besoins !

Par ailleurs, nos équipes présentes sur place sont actuellement en pleine discussion avec les comités de parents d’élèves et les équipes pédagogiques afin d’identifier les besoins en mobilier. Des artisans locaux seront ensuite engagés pour les réaliser.

Enfin, afin de réduire la vulnérabilité des familles face aux violences et aux catastrophes naturelles, les sessions de sensibilisation aux risques environnementaux et aux risques d’exploitation des enfants continuent d’être menées.

Petit à petit, les népalais se relèvent de cette tragédie.

Grâce à nos actions, grâce à vos dons, ils reprennent le long chemin du développement de leur pays.

Merci de les avoir soutenus, merci de les accompagner !