STOP aux inégalités entre les enfants dans le monde, plus de moyens pour la petite enfance !

By 4 avril 2018Actualités

Disposer de services pour la petite enfance est crucial pour l’épanouissement des enfants, le bien-être des parents et le développement d’un pays. Pourtant la France n’investit qu’une part minime de l’aide au développement international dans ce secteur. Depuis plusieurs mois, nous préparons une campagne de plaidoyer pour alerter le gouvernement français et débloquer des fonds pour la petite enfance.

Dans la plupart des pays en développement, les services à la petite enfance (crèches et maternelles) sont encore très peu développés, ou simplement inaccessibles géographiquement ou financièrement.

stop_inegalite_440pxTraditionnellement, c’est souvent la communauté et la famille qui s’organisent pour assurer la garde des tout petits.

Mais ces dernières années, l’industrialisation rapide des centres urbains et la baisse de rendement des productions agricoles ont entrainé un important exode rural, qui a bouleversé cette organisation. De nombreuses mères travaillent désormais en ville et n’ont pas d’autre choix que de laisser leurs enfants seuls la journée ou au village. Parfois, les mères préfèrent démissionner pour s’occuper des tout petits, ce qui précarise davantage les familles les plus vulnérables (plus faible revenu, enfants ainés obligés de travailler etc).

« C’est pendant les premières années que l’enfant pose les bases de son développement. Il développe sa motricité, son langage, sa confiance en lui.
Sans ces bases, comment réussir à l’école primaire, comment s’intégrer socialement, comment aller vers l’autonomie ? »

La France est très investie pour l’enfance et la jeunesse dans le monde : l’éducation est l’un des plus gros budgets de notre aide publique au développement. Mais seuls 5% de ce budget sont consacrés aux 0-11 ans, dont une part infime pour les 0-6 ans.

Avec une pétition en ligne, nous voulons alerter le gouvernement sur ce déséquilibre et l’insuffisance des moyens donnés à la petite enfance. Nous souhaitons maintenant mobiliser d’autres acteurs de la petite enfance pour influencer le vote du budget de l’aide publique au développement, qui aura lieu à la fin de l’année.

Cette campagne a besoin de votre précieux soutien ! cliquez ICI pour la signer !

stop-inegalite-encadre