8 mars journée internationale des droits des femmes

8 mars 440px

Ce jeudi 8 mars est la journée internationale consacrée aux droits des femmes.

Dans les 4 pays où nous travaillons, nous luttons contre toute forme de discrimination en particulier celles qui touchent les femmes. Souvent touchées par l’extrême pauvreté, de nombreuses femmes sont privées de leurs droits à l’éducation, au revenu, à des soins de santé sexuelle et reproductive. De grands progrès restent à faire pour qu’elles puissent s’émanciper et protéger leurs enfants.

Aujourd’hui, nous partageons avec vous les témoignages de 4 femmes qui ont bénéficié de nos projets d’insertion professionnelle, de lutte contre les violences et d’accompagnement social. 4 femmes qui ont regagné en pouvoir d’agir à nos côtés.

 

 

Min SongMin Song, bénéficiaire du projet de lutte contre les violences faites aux femmes au Cambodge

« En 20 ans de mariage, je n’avais jamais été heureuse. Mon mari était alcoolique et agressif. Après la naissance de notre premier enfant, il est devenu violent. Il m’insultait et me frappait. C’était une vraie torture. Puis j’ai rencontré PE&D. Les groupes de paroles et leur accompagnement m’ont aidé à verbaliser mes sentiments, prendre confiance et trouver la force de m’opposer à mon mari. Aujourd’hui, je suis capable de gérer les crises et notre famille va mieux. PE&D m’a aidé à faire changer mon mari. »

 

Joti RaiJoti Rai, bénéficiaire du projet de lutte contre l’exploitation sexuelle au Népal

« Après avoir été domestique, j’ai été embauchée dans un restaurant comme assistante. Je pensais mieux gagner ma vie mais j’étais très mal payée. Les clients étaient très agressifs avec moi. Ils me demandaient des services sexuels et le patron me forçait à le faire. Je voulais partir mais que faire d’autre ? C’est là que PE&D m’a aidé en me permettant d’apprendre un autre métier. Aujourd’hui je travaille comme gardienne de sécurité, j’ai un vrai salaire et je me sens plus en sécurité. »

 

 

K. Sakinata, bénéficiaire du projet d’accompagnement familial au Burkina FasoK. Sakinata

« Maman à 15 ans, j’ai quitté mon mari violent pour venir à Ouagadougou. Je me suis retrouvée à la rue, à mendier, avec mes enfants, pour avoir de quoi les nourrir. Je n’avais ni maison ni travail. Une amie m’a parlé de PE&D et du suivi personnalisé. J’ai fait la rencontre d’une animatrice sociale qui m’a aidé à clarifier mes objectifs. Avec ses conseils, j’ai pu lancer une activité de lavandière. Aujourd’hui, j’ai un logement et mes enfants sont mieux nourris. Je suis confiante dans mon avenir et dans le leur ».

 

Le Thi NhiLê Thi Nhi, bénéficiaire du projet d’insertion professionnelle au Vietnam

« A la fin de mes études, je ne savais pas comment trouver un  travail. Je n’avais pas confiance en moi et je me sentais incapable de gagner ma vie. L’équipe de PE&D m’a aidé à définir mon projet professionnel. Ils m’ont montré que j’avais des points forts. J’ai suivi une formation en alternance grâce à une bourse fournie par PE&D. Aujourd’hui j’ai un emploi chez L’Oréal qui me plait. Je suis indépendante financièrement et je peux même aider mes parents à payer l’école de mon petit frère. »